Page 8 - Plateforme danse 2017 web

Version HTML de base

Soirée partagée
Spectacles
Vendredi 19 mai - 20h30 - Théâtre de Bastia
CENTRE CHOREGRAPHIQUE NATIONAL DE MONTPELLIER
Direction Christian Rizzo
Sakinan Göze Çöp Batar
(C’est l’œil que tu protèges qui sera perforé)
Conception, chorégraphie et scénographie
/ Christian Rizzo
Interprétation
/ Kerem Gelebek
Création lumière
/ Caty Olive
Production déléguée
/ ICI - Centre Chorégraphique National Montpellier - Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Direction Christian Rizzo
Coproduction
/ L’association fragile, le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse / Midi-Pyrénées, le réseau Open Latitudes
(Latitudes Contemporaines (FR) - Les Halles de Schaerbeek (BE) - l’Arsenic (CH) - Le Manège Mons/Maison Folie (BE) - Body/Mind Varsaw
(PL) - Teatro delle Moire (IT) - SIN Arts (H) - Le Phénix (FR).
Durée
/ 55 mn
Photos
/ © Marc Domage
Un homme est assis sur un container en bois. Bonnet bleu et sac à dos lui donnent
l’allure d’un voyageur. Au bout du chemin, il se déchausse et danse.
« Sakinan göze çöp Batar » est un poème sur l’exil, sur la solitude de l’arpenteur.
Son interprète, Kerem Gelebek, vient de Turquie. Il a rejoint la France pour se
former au CNDC d’Angers et réside désormais à Berlin.
Il a participé à quatre spectacles de Christian Rizzo qui a créé pour lui un solo
où se croisent et se répondent leurs itinéraires, leurs expériences respectives
de l’éloignement : un solo dans lequel le chorégraphe dit « se projeter par
procuration ».
Certes, Kerem Gelebek porte la chemise de Christian Rizzo, manipule certains
de ses objets fétiches – une table, une plante, quelques livres – et s’approprie son vocabulaire chorégraphique. Mais il développe aussi
un langage personnel, mâtiné de danse traditionnelle, d’ondulations et de tourbillons enivrés.
De caresses en cassures, il s’insère dans l’univers mélancolique du chorégraphe autant qu’il l’enrichit, le décale et parfois le subvertit.