Page 12 - Plateforme danse 2017 web

Version HTML de base

Mercredi 31 mai - 20h30 - Centre Culturel l’Alb’Oru
Chorégraphie
/ Francesca La Cava
Interprètes
/ Roberta De Rosa, Francesca La Cava et Angela Valeria Russo
Musique originale
/ Lorenzo et Federico Fiume
Lumières
/ Stefano Pirandello et Michele Innocenzi
Vidéo
/ Luca Antonetti et Giovanni Sfarra
Durée
/ 45 mn
Photo
/ © Paolo Porto
Danse en Méditerranée
GRUPPO e-MOTION / L’Aquila
Garbage Girls
« Garbage Girls » est un voyage poétique dans le monde des déchets, parmi tous ceux qui sont contraints de vivre dans la désolation
et la cruauté de la vie. C’est un hymne aux femmes qui se déplacent comme si la route était le théâtre de leurs vies, imitant le réel à
travers le rêve, la cruauté à travers la poésie. L’Inconfort, la marginalisation et la déviance caractérisent leur conflit et c’est dans cette
recherche de leurs identités qu’elles pourront enfin surmonter les barrières sociales imposées par la société.
Chorégraphie et interprétation
/ Davia Benedetti
Musiques
/ DJ Sprinkles – Eivind Aarset
Durée
/ 15 mn
Photo
/ © Armand Luciani
COLLECTIF JEUNE DANSE / Ajaccio
Isule
« Isule » est un dialogue entre deux espaces, deux lieux de mobilité où s’entrecroisent les temporalités de la tradition,
du progrès et de la consommation de l’instant. La danse urbaine et organique traverse cette architecture temporelle,
créant de nouveaux espaces physiques, symboliques, sonores et poétiques. Le corps en mouvement se déploie dans ces
dimensions multiples, embarqué dans un voyage singulier entre nature et culture, dans un écho entre deux îles.
Chorégraphie, interprétation et vidéo
/ Ambrose Laudani
Production
/ Tôcnadanza - Ministero per i Beni e le Attività Culturali
Photo
/ © Tôcnadanza
TÔCNADANZA / Venise
Body - Satt - Va (celui qui porte l’équilibre)
« Body-satt-va » ou le sens profond du terme « Sagesse », équilibre entre l’esprit et le corps. Comment trouver cet équilibre, entre
les pays en guerre, à l’intérieur de la famille et en soi-même. Ce solo est né de cette tentative d’équilibre entre la danse traditionnelle
indienne et un langage contemporain, de ce désir d’atteindre un équilibre physique comme métaphore du spirituel. « La vision du Gange,
la grande Maman Gangha pour les Indiens, m’inspire cette capacité inévitable de l’homme de se perdre comme un naufragé et cette force
extraordinaire de retrouver ».
Cies Corse Italie